Conduite accompagnée

 

L’APPRENTISSAGE ANTICIPE DE LA CONDUITE

Une formation pour une meilleure sécurité

Principe

Avec l’AAC, je ne prépare pas seulement les épreuves du permis de conduire. J’approfondis avec mon enseignant les comportements qui me permettront de mieux prévoir les situations à risques. J’apprends à mon rythme avec l’aide d’un accompagnateur qui me connaît bien et qui me permet d’acquérir une très forte expérience.

 

Conditions d’Inscription

15 ans minimum, sans limite supérieure d’âge. (la conduite supervisée est à conseiller pour un candidat majeur)

Déroulement de la formation

Suite à une évaluation préalable, un contrat de formation qui ne peut pas être inférieur à 20 heures est signé entre une auto-école et l’apprenti conducteur. ayant obtenu un agrément préfectoral spécifique.

La formation initiale

La conduite accompagnée se déroule en 2 phases :

• une période de formation initiale,
• une période de conduite accompagnée.

Avant de pouvoir conduire avec un accompagnateur, la formation initiale comprend :

• une évaluation préalable (1h) ;
• une formation théorique pour la préparation à l’épreuve théorique générale, dite épreuve du «code» ;
• une formation pratique (cours de conduite) de 20h au moins (13 heures en cas d’utilisation d’une boîte de vitesses automatique).

Une fois l’épreuve du code obtenue et le niveau de conduite jugé satisfaisant par l’enseignant, celui-ci délivre une attestation de fin de formation initiale (AFFI).
Cette attestation est consignée dans le livret d’apprentissage.
Elle est aussi remise à la compagnie d’assurance, car elle est indispensable pour commencer la conduite accompagnée.
La phase de conduite accompagnée débute par un rendez-vous préalable d’une durée minimale de 2h.
Il réunit l’élève, installé au poste de conduite, l’enseignant à ses côtés et l’accompagnateur assis à l’arrière, afin de réaliser le «passage de relais» entre l’enseignant de la conduite et l’accompagnateur. 

La période de conduite accompagnée

A compter de la date de délivrance de l’attestation de fin de formation initiale, l’apprenti conducteur durant sa période de conduite accompagnée doit :

  • Parcourir 3 000 km minimum sous la vigilance et avec les conseils d’un accompagnateur. Cette période dure 1 ans minimum.
  • Se rendre avec le ou les accompagnateur(s) et le formateur à deux rendez-vous pédagogique qui durent chacun 3 heures:
    Chaque RDV pédagogique se compose d’une heure de conduite permettant au formateur d’évaluer le comportement et la progression de l’élève et d’un échange en salle autour de l’expérience acquise et de de thèmes de sécurité routière : la vitesse, l’alcool, la vigilance et la fatigue, les assurances.
    Au deuxième rendez-vous pédagogique, le formateur évalue si l’élève est apte à être présenté à l’épreuve pratique du permis de conduire.

L’examen pratique

Dès 17 ans et demi, l’apprenti conducteur peut passer l’examen du permis de conduire. Si le résultat de l’examen est favorable, Il devra néanmoins attendre sa majorité pour rouler seul.

QUE DES AVANTAGES!

Pratiquer l’apprentissage anticipé de la conduite va incontestablement dans le sens d’une plus grande sécurité !

L’AAC permet d’acquérir une expérience de la conduite en toute sécurité sous contrôle d’un accompagnateur avant l’obtention du permis de conduire.

L’AAC est une formule rassurante pour les parents et pour l’apprenti conducteur.

L’AAC permet de connaître un meilleur taux de réussite au permis de conduire. Près de 70% en 2008 contre moins de 50% avec une formation traditionnelle.

Enfin, grâce à l’AAC, la durée du permis probatoire est de deux ans au lieu de trois ans (sans infraction entraînant un retrait de point du permis de conduire).

L’AAC est accessible à tous à partir de 15 ans, sans limite supérieure d’âge.

Une Autonomie dès la majorité.

Accédez aux tarifs de la formation